Notre stock

Véhicules disponibles & en cours d'homologations

Jaguar Type E Cabriolet 1962

Type E XKE Roadster

140,000

1962 Jaguar Type E Série 1

XKE Roadster

Cette magnifique Jaguar n’a parcourue que 5 000 kms depuis sa restauration complète, elle est réellement en état concours.

Nous ferons faire une expertise avant remise des clefs.

Un peu d’histoire:

La Jaguar Type E (« Jaguar E-Type » au Royaume-Uni et « Jaguar XK-E » aux États-Unis) est une voiture de sport construite par le constructeur automobile britannique Jaguar dans les années 1960 et 1970. Présentée au Salon international de l’automobile de Genève de 1961, elle succède à la série des XK. La production s’étend de 1961 à 1975 et se décline en trois modèles (cabriolet, coupé et 2+2), trois séries et deux éditions limitées.

La Type E, bien que rappelant la Jaguar Type D du point de vue de sa ligne, est pour l’époque d’une conception très moderne. C’est l’aérodynamicien Malcolm Sayer qui la dessina, sous le contrôle de William Lyons. Les évolutions et les modifications seront nombreuses tout au long de la vie du modèle, pour améliorer les performances, la sécurité, le confort, ou encore pour des questions de réglementation, particulièrement aux États-Unis, son principal marché.

C’est elle qui a fait naître le mythe et a inauguré l’ère des voitures de sport modernes. Présentée d’abord avec le célèbre moteur XK de 3,8 L six-cylindres, trois carburateurs SU, à double arbre à cames en tête (DOHC) de la Jaguar XK150S, cette série se décompose elle-même en deux versions selon la cylindrée du moteur, 3,8 (jusqu’en 1964) ou 4,2 litres. La puissance du moteur est de 265 HP soit 268,7 CV. Les modèles étaient d’abord déclinés en coupé ou en cabriolet, puis en 2+2 à partir de 1966.

Les modèles de la série 1 se caractérisent par des phares carénés de verre, des demi pare-chocs antérieurs et postérieurs et des commutateurs de tableaux de bord type « aviation ». Les premiers modèles de 1961 à 1963 avaient un tableau de bord et une console centrale en aluminium ainsi que des sièges baquets et une boîte de vitesses Moss à première non-synchronisée, bruyante mais fiable. À partir de 1964, avec le passage à la 4,2 L, les sièges baquets firent place à des sièges inclinables plus confortables, et le tableau de bord et la console centrale furent recouverts de Rexine, un vinyle noir, au lieu de l’aluminium bouchonné. Le radiateur, le système de refroidissement et le ventilateur sont nettement améliorés sur la 4,2 L, puisque la 3,8 L est équipée d’un ventilateur électrique composé d’un moteur d’essuie-glace sur lequel est monté un morceau de fer tordu en guise d’hélice.

Les tout premiers modèles de l’année 1961, jusqu’à , appelés « flat floor » (« plancher plat »), sont très recherchés, bien qu’ils soient plus inconfortables en raison de l’espace restreint réservé aux jambes. Le dessiné par sir William Lyons.

Son prix de vente lors de mise sur le marché allait de 43 000 à 61 000 dollars environ. La série 1 est la plus recherchée par les collectionneurs.

Sa cote ne cesse de monter, particulièrement depuis le cinquantenaire en 2011. La version 3,8 L en cabriolet est la plus demandée.

 

  • Il n’y a pas de fonctionnalités disponibles
Année:1962
Marque:Jaguar
Modèle:TYPE E XKE
Type de carrosserie:Cabriolet
Kilométrage:5000
Boîte de vitesse:4 Vitesses
Condition:Used
Location:Chez 115° Longitude West
Prix:€140,000
Roues Motrices:Propulsion
Moteur:3,8 L
Couleur:Noir
Couleur intérieur:Luxor Beige
MPG: City / Highway

Simulateur de Financement

Coût du véhicule (€):
Acompte (€):
Intérêts annuels (%):
Term of Loan in Years:
Fréquence des paiements:
Calculer Mon paiement
NOMBRE DE PAIEMENTS:60
MONTANT DES PAIEMENTS:€ 89.11
Back to top